Témoignage Andullation Yvette Roosens de Liège : maux de dos

“Sans l’appareil, je ne marcherais pas comme je marche”

Optimiste et joyeuse malgré ses problèmes de dos

S’il est vrai que les Liégeois sont joyeux, alors Mme Yvette est une vraie Liégeoise. Car malgré ses problèmes de dos, elle est restée optimiste et de bonne humeur. Notre reporter était charmé d’un entretien plein d’humour, de gentillesse et de gaité.

L’Andullation soulage les problèmes de dos

Tassement, arthrose et cortisone

A 66 ans, Yvette est pensionnée, mais pas moins active pour autant, et ce en dépit de ses problèmes de dos. Heureusement, ça va mieux maintenant. Si elle a eu ces inconvénients, c’est dû au cumul d’une vie stressante et lourde. Yvette a travaillé dans les soins hospitaliers, occupation très chargeante pour le dos : manipuler les malades, soulever des charges. En plus, elle a fait des chutes et eu plusieurs graves accidents. L’âge non plus n’arrange pas les choses. Souffrant d’un tassement de dos, d’usure et d’arthrose, elle faisait souvent des crises de douleur épouvantables. Des séances kiné, toute une panoplie de médicaments (qu’elle appelle ‘des drogues’) la soulageaient un peu, mais on peut toujours faire mieux.

Andullation, une belle découverte !

Un beau jour, la kiné d’Yvette la renseigne de l’existence d’une nouvelle thérapie, basée sur les vibrations et l’infrarouge : l’Andullation. Un article dans le journal de la firme hhp, ainsi que la visite d’un kiné spécialisé ont bien suscité sa curiosité. Elle avoue : « Je me suis lancée à l’eau sans savoir quelles seraient les conséquences de la thérapie. Mais j’ai vraiment bien fait ! » D’une éloquence remarquable, elle chante les vertus de l’Andumedic : « Je ne rate pas un jour, car c’est la régularité des séances qui garantit l’effet. Quelle différence ! Je suis beaucoup plus souple maintenant, je fais de la gymnastique douce une fois par semaine, je me baisse et me redresse beaucoup plus facilement. On dirait que je suis ré-oxygénée ».

Dynamique et active grâce à la thérapie par Andullation

Pensionnée, Yvette n’est pas tombée dans le ‘trou noir’ redouté. Au contraire ! Avec son mari qu’elle adore, elle s’occupe du bâtiment et prend soin d’une vieille dame seule et malade. Grâce à l’Andumedic, Yvette est debout et fait du beau travail !

Cela vous tente, l’Andullation?

J'ai lu, compris et accepté la politique de confidentialité de hhp concernant le traitement des données personnelles.